Aujourd'hui étape la plus dure du périple avec 85 km et presque 2000 m de dénivelé. Hé oui il va falloir grimper les sommets du Morvan. Déjà au réveil il pleut. Le temps de se préparer et déjeuner la pluie s'est arrêtée. La soirée étape m'a coûté 61 € comprenant repas du soir, nuit, petit dej, un panaché et une bouteille d'eau gazeuse. Le rapport qualité prix est sans appel. La température a bien baissé mais c'est encore supportable en T-shirt. les premiers 25 km sont agréables, très roulants. Beaucoup de forêts, du feuillus et du résineux en altitude. Viennent ensuite de grandes montées régulières puis c'est la montée brutale des sommets du Morvan jusqu'à 900 m par des chemins abruptes et rocailleux où il faudra souvent pousser le vélo. Les descentes sont dans le même style.

 

 

 

 

 

En début d'après-midi alors que j'arrive dans un village en sommet de côte je suis soudain intercepté par 2 chérifs armés qui me montrent leurs cartes officielles et me demandent mes papiers, ouf je les ai sinon j'étais conduit au poste et peut-être inculpé!

ici on rigole pas avec la loi

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne sachant pas où je vais atterrir ce soir je décide de poursuivre le plus loin possible en essayant de trouver un hébergement. Après 75 km j'arrive à St Léger, j'appelle un hôtel qui est complet puis un gite de groupe qui ne répond pas. Je vais devoir me résoudre à déployer la tente malgré les gros risques de pluie. Mais je n'ai rien à manger et aucun commerce en vue.

 

 

beau village du Morvan

 

Bizarrement juste avant Glux-en-Glenne les traces GTMC et GTM (grande traversée du Morvan) se séparent. Or le tracé GTMC que j'avais téléchargé suit toujours la GTM. Je choisis de suivre mon tracé.

Paysage du Morvan

En fin d'après-midi j'arrive à La Grande Verrière et là, chance! un camion pizza installé sur la place. j'achète une pizza que je déguste sur la place même. Passe un jeune garçon que j'interroge et qui me dit qu'il y a un camping privé à 2 km de là. Je m'y dirige et effectivement je trouve un petit camping à ... 20€ l'emplacement! pour les 2 m² que j'occupe et une douche ça fait très cher! le record est battu, le plus cher que j'avais trouvé lors de mes périples était à Millau avec 16.50 € et le moins cher à Marcolès (15) à 4.20 € (tout confort) mais bon j'ai vraiment envie d'une douche et il se fait tard. Le problème avec les campings c'est qu'on ne fait pas la différence entre une tente d'1 m² et un camping car à 6 roues! A 9h je suis au lit.

Retour à l'accueil